Après plus d'un siècle, il y a encore moins d'exemples de transitions qu'à l'époque de Darwin

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher

Argument

Après avoir collecté des fossiles pendant plus d'un siècle, "on a encore moins d'exemples de filiation évolutive qu'au temps de Darwin."

Source

Réponses scientifiques

  1. Des centaines de nouveaux spécimens fossilisés ont été découverts depuis l'époque de Darwin, dont notamment des oiseaux primitifs et des oiseaux semblables à des dinosaures.
  2. L'argument exact devrait être : "Après plus d'un siècle, la définition du mot transition par les créationnistes est devenu de plus en plus restrictive afin de pouvoir toujours avancer l'argument comme quoi il n'y a pas assez de formes transitionnelles entre les fossiles."
  3. Les citations de David Raup sont fallacieuses et ne représentent pas correctement sa pensée. David Raup explique que la Wachtower a changé le terme "sélection naturelle" par évolution, fait croire que le Eohippus n'existait pas (alors qu'il existait - voir l'image page 20) et qu'il n'y avait pas assez de fossiles prouvant l'évolution[1]. Voici son commentaire :
    "Si on accepte cette déclaration comme étant vraie, donc le petit nombre de formes transitionnelles dans le registre fossile est sûrement un problème et le raisonnement de la Watchtower est valide. Mais la déclaration citée ci-dessus et la conclusion logique de la Watchtower est de toute façon fausse. L'argument de la Watchtower est fondé sur la fausse hypothèse que l'évolution bouge assez lentement pour que les formes transitionnelles puissent être vues dans un registre géologique qui est fortement morcelé. C'est tout à fait possible (et probable) que l'évolution de nouvelles espèces se produise trop rapidement pour être vue dans le registre géologique, un registre dans lequel les niveaux de dépots sont trop minces pour enregistrer des changements rapides. S'il faut faire une analogie, il est impossible d'observer toutes les étapes et les progressions d'un match de football si nous avons des images prisent que toutes les 30 minutes."
  4. La métaphore du chainon manquant doit être évitée car, d'une part elle renvoie à une dimension généalogique et non pas phylogénétique (première erreur) et, d'autre part, elle gomme la dimension populationnelle de l'évolution. Ce que le registre fossile permet d'observer, ce sont des intermédiaires structuraux entre les organismes de la faune actuelle. [2]
  5. Malgré toutes les formes de transitions trouvées (Archaeopteryx, Tiktaalik, "reptiles mammaliens",etc), toutes ces formes de transitions ne sont pas suffisantes pour les créationnistes. Il manquera toujours des formes de transition entre les formes de transition.

Erreurs de cet argument

  • Occultation des faits (les fossiles découverts depuis lors sont occultés)
  • Négation de l'antécédent(le manque de fossiles n'annulent pas la théorie de l'évolution)
  • Pinaillage (la définition de formes transitionnelles change tout le temps)
  • Homme de paille ( l'évolution n'inclut pas une évolution parfaite et continue des espèces)

Liens externes

Voir aussi

Bibliographie

  • Guide critique de l'Evolution, sous la direction de Guillaume Lecointre, Belin, 2009.[1]

Références

  1. Arrowup.png Les détails complets sont disponibles sur le site The WTS View of Creation and Evolution - site en anglais
  2. Arrowup.png La Classification phylogénétique du vivant, Lecointre et Le Guyader, 2006, ISBN 2-7011-4273-3