Différences entre versions de « Rédacteurs de la Zion's Watch Tower »

De Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ligne 13 : Ligne 13 :
  
 
==Contributeurs réguliers==
 
==Contributeurs réguliers==
La liste ci-dessous n'est pas actualisée à partir d'avril 1880
+
La liste ci-dessous s'arrête pour l'instant à avril 1880:
  
 
{| class="wikitable sortable" border="1"
 
{| class="wikitable sortable" border="1"

Version du 30 mars 2012 à 08:25

Info bulb.png Cet article est une ébauche à compléter, ce qui signifie que certaines informations essentielles peuvent être absentes pour l'instant


Durant les deux premières décennies du périodique La Tour de Garde, alors appelé Zion's Watch Tower and the Herald of Christ's Presence, c'est-à-dire de juillet 1879 au milieu des années 1890, plusieurs rédacteurs écrivirent des articles dans les colonnes du journal, abordant chacun des thèmes bien spécifiques.

Historique

Grosso modo, ces rédacteurs se répartissaient en deux catégories: premièrement les contributeurs réguliers, dont le nom figurait en première page de chaque numéro durant leur période de participation (mais seules les initiales étaient apposées en fin d'article); deuxièmement, les contributeurs occasionnels, dont les participations pouvaient se réduire à une lettre, un poème ou un court article, et dont le nom figurait étaient généralement en fin d'article, mais la contribution était parfois anonyme ou avec seulement les initiales; même des écrits (généralement courts) de personnes extérieures au mouvement des Étudiants de la Bible paraissaient de temps à autre dans le périodique, leurs contributions étant sélectionnées par l'équipe dirigeante en fonction de l'intérêt qu'elles pouvaient présenter aux lecteurs.

Au cours des premières années années, ce furent les principaux associés de Russell qui écrivirent la majeure partie du matériel publié dans le magazine, bien souvent jusqu'à ce qu'ils se dissocient du mouvement de la Watch Tower pour cause de divergences doctrinales. Ce fut le cas du prolifique John Paton, qui écrivit jusqu'à ce Russell ne le lui autorise plus en juin 1881. Les contributions de Paton étaient principalement axées sur les sujets de l'église, de la rançon, de la restitution, de la présence invisible du Christ, de la chronologie, de la numérologie et du tabernacle.[1] Albert Jones, un autre associé qui fut schismatique, écrivit jusqu'en 1882 sur les thèmes de la moisson et de la résurrection.

Puis, lorsque la Watch Tower fut pleinement constituée, William I. Mann et John C. Sunderlin furent les principaux contributeurs, écrivant respectivement sur les thèmes historiques et symboliques pour le premier, et l'édification chrétienne pour le second. Maria Russell fut également une rédactrice très assidue pendant 15 ans, abordant des questions de doctrines, de méthodes d'étude, ses visites aux ecclesias, les rapports financiers, la place de la femme, et répondait souvent au lecteurs. Sa collaboration prit fin en 1997, lorsque son mari refusa certains de ses articles.[2]

Ces contributions prirent progressivement fin durant les années 1890.

Contributeurs réguliers

La liste ci-dessous s'arrête pour l'instant à avril 1880:

Nom, prénom(s) Lieu d'origine Période de contribution Articles Données personnelles sur l'écrivain
Allen, Lizzie A. Etats-Unis.jpg New York 1880
  • 1880: février, R76, p. 4, "The Wedding Garment"; mars, R82, p. 4, "A Living Christ"
Jones, Albert D. Etats-Unis.jpg 1879 - 1882
  • 1879: septembre, R31, p. 5, "Love"
Keith, B.W. Etats-Unis.jpg New York 1879 - 1882
  • 1879: septembre R27, p. 3, "Trials"; R33, p. 7, "Testified"; novembre, R50, p. 6, "Sons of God";
  • 1880: janvier R69, p. 5, "Sanctification"; février, R76, p. 5, "The Song of Moses and the Lamb. Rev. 15"
Mann, William I. Etats-Unis.jpg Pennsylvanie 1879 - 1888
  • 1879: juillet, R12, p. 5 "The Royal Priesthood"; septembre, R34, p. 8, "The Day of Judgment"; novembre, R48, p. 4, "The Day of Judgment"; R52, p. 7, "The Verbal Accuracy of God's Word"; R53, p. 8, "Life"; décembre, R57, p. 3, "A Seed Thought"; R58, p. 5, "Our Judgment Day";
  • 1880: février, p. 7, "The Three Witnesses"; mars, R85, p. 8, "An Objection Answered";
Paton, John H. Etats-Unis.jpg Michigan 1979 - 1981
  • 1879: juillet, R9, p. 3, "God Is Love"; R10, p. 10, "Three Worlds"; août, R21, p. 4, "God Is Love II"; R23, p. 5, "Daily Bread"; R24, p. 5, "On Interpretation"; R24, p. 6, "Difficulties"; septembre, R27, p. 2, "Who Will Raised the Dead?"; R29, p. 4, "Keep Balanced"; R30, p. 5, "Our Calling"; R32, p. 6, "Thy Kingdom Come"; octobre, R38, p. 3, "Truth Is Bread" et "The Ten Virgins"; R41, p. 5, "The Wedding Garment"; R41, p. 6, "The Two Adams"; R42, p. 7, "Atonement--Resurrection"; novembre, R47, p. 3, "Why Did Christ Die?"; R48, p. 4, "The Name of Jesus"; R49, p. 5; "The Wedding Garment. Number Two"; R51, p. 6, "Questions and Answers"; décembre, R56, p. 3, "The Building of Zion"; R57, p. 3, "Joseph and Christ"; R58, p. 4, "The Wedding Guests"; R58, p. 5, "Opposition"; R59, p. 6, "The Desire of All Nations Shall Come."--Hag. 2:7"; R61, p. 7, "The Lordship of Christ"
  • 1880: janvier, R66, p. 3, "The Old and New" et "Into All Truth"; R67, p. 4, "Type and Antitype"; février, R74, p. 3, "Province of Faith"; R75, p. 4, "The Cross of Christ"; R77, p. 5, article "The Gospel in the Light of Human Nature"; R78, p. 6, "The Great Salvation"; mars, R81, p. 3, "One Body, One Spirit, One Hope"; R84, p. 6, "Clean Theology"
Adventiste, Paton collabora pendant un court moment avec Nelson Barbour, puis avec Russell, au point de devenir l'une des principales sources théologiques de ce dernier. Toutefois, à cause d'un différent sur la rançon, Russell et Paton se séparèrent "avec une certaine amertume" vers 1881, Russell n'acceptant plus aucun article de sa part dans après juin 1881.[3] Paton créa un schisme au sein des Étudiants de la Bible et publia le magazine religieux The World's Hope; l'auteur Timothy White considère d'ailleurs ce schisme comme étant le plus important de tous ceux provoqués par les anciens associés de Russell de l'époque, car Paton était le plus proéminents d'entre eux.[4]
Rice, Hugh Brown Etats-Unis.jpg Californie 1880
  • 1880: mars, R86, p. 8, "Density of Population"
Rice fut l'éditeur de The Last Trump, puis les éditeurs de la Zion's Watch Tower lui proposèrent dès mai 1879 de rejoindre l'équipe de rédacteurs.[5] Il n'écrit qu'une courte lettre dans le magazine des Étudiants de la Bible.
Russell, Maria F. Etats-Unis.jpg 1882 - 1897
Sunderlin, John C. Etats-Unis.jpg New York 1880 - 1884

Contributeurs occasionnels

Nom, prénom(s) Lieu d'origine Type et nombre de contributions Article(s)
Boardman, Geo. D. 1 article septembre 1879, R29, p. 3, "The Relation of the Natural to the Spiritual"
Deans, F.M. Etats-Unis.jpg New Jersey 1 poème septembre 1879, p. 3, "Zion's Watch Tower"
Landis, H.B.M. 1 article août 1879, R25, p. 6, "Exhortation"
Lyle, John Etats-Unis.jpg New Jersey 1 poème février 1880, p. 7
Storrs, H.W. (fille de George Storrs) 1 lettre janvier 1880, R71, p. 8, "Brother Geo. Storrs"

Parmi les contributeurs anonymes, on peut trouver une lettre d'un ministre luthérien (juillet 1879, R10, p. 3, article "Christ Personal Return").

Références

Références

  1. Arrowup.png Parkinson, 1999, p. 3
  2. Arrowup.png Parkinson, 1999, p. 4
  3. Arrowup.png Penton, James M. (1997, 2è éd.) (anglais), Apocalypse Delayed: The Story of Jehovah's Witnesses, University of Toronto Press, p. 23 (ISBN 0-8020-7973-3)
  4. Arrowup.png Wills, Tony (2006, 2è éd.) (anglais), A People for His Name: A History of Jehovah's Witnesses and an Evaluation, Morrisville: Lulu Enterprises, p. 10 (ISBN 978-1-4303-0100-4)
  5. Arrowup.png Zion's Watch Tower (anglais), juillet 1879, R3, p. 6