La Fin du Silence WDR-Allemagne-2003

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher

Transcript de l'émission allemande (2003)

Abus sexuels dans la foi des Témoins de Jéhovah.


Teda: J'avais 8 ans, il était grand, un homme adulte, un Témoin de Jéhovah et nous allions ensemble de porte en porte. Et il arriva avec moi ici, et il m'agressa. J'étais complètement terrorisée.

Ewelina : Ma famille appartient à la communauté des Témoins de Jéhovah, et mon père m'a abusé pendant plusieurs années, à partir de mes 3 ans, aussi loin que je puisse m'en rappeler. Mon père n'a jamais a eu à rendre des comptes. Il est toujours considéré comme un témoin de Jéhovah de bonne réputation.

Ruth : Les choses sont telles que j'ai été abusée et violée par mon père pendant des années. Cela a commencé quand j'avais 9 ans et cela a stoppé j'avais 16 ou 17 ans. Ma mère a essayé de trouver de l'aide auprès des anciens. Elle les a fait venir. Rien n'a été fait. Cela a été mis sous le tapis.


Journaliste : Les hommes qui ont abusés de Teda, Ewelina et Ruth étaient membres de la même dénomination: Les Témoins de Jéhovah. Les abus sexuels: Un problème de société mondial, mais la façon dont les Témoins de Jéhovah le gèrent est unique.


Teda : Je devais faire du porte à porte comme les autres enfants Témoins. C'était une obligation. Il y avait toujours un adulte pour nous accompagner, homme ou femme cela n'avait pas d'importance. On m'a assigné un homme. Et il faisait tout pour que je l'accompagne toujours. C'est devenu très traumatisant, cet abus sexuel. J'avais de plus en plus peur, car cela arrivait de plus en plus fréquemment, et je l'ai dit à ma mère à un moment, que je ne voulais plus aller de porte en porte avec cet homme. Elle m'a cru. Et le conseil des anciens a été averti. Ma mère et moi, ainsi que l'homme qui m'avait agressé, nous avons été réuni dans une petite salle, autant que je puisse m'en souvenir, et on en a parlé et il s'est confessé. Sa punition a été qu'il ne devait plus faire du porte à porte avec moi.