Le récit Babylonien de la création ne ressemble pas à celui de la Genèse

De Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Argument

Les mythes babyloniens du Déluge ou de la Création ne sont pas semblables à celui de la Bible

Source

Réponses scientifiques

  1. Alors pourquoi utiliser les légendes de Déluge [1] comme étant une preuve de l'universalité du Déluge biblique si les dissemblances sont rédhibitoires ?
  2. Cet argument contredit automatiquement le fait qu'il y ait des récits de déluge universels
  3. Les récits sont beaucoup plus semblables que n'ose avouer la Watchtower
    Deluge.jpg
  4. Au nom de quoi les récits devraient être des copies conforment à 100% ? La propriété intellectuelle est une invention moderne et ne concernait pas l'Antiquité. On "refondait" entièrement le texte à l'époque. Si le récit doit être exact à 100% alors quel récit biblique du Déluge conserver sachant le chapitre 6 et le chapitre 7 de la Genèse divergent.
  5. Voici le commentaire du magazine Le Monde de la Bible sept/octobre 2004 p.22

    Les relations des textes mésopotamiens, et en particulier des textes mythologiques, avec la Bible ne sont ni simples ni univoques. Il a pu y avoir parfois emprunt direct par les rédacteurs de la Bible, que la connaissance des peuples voisins et la fréquentation forcée de Babylone pendant les décennies de l'Exil ont mis en contact avec cette mythologie. Il a pu y avoir aussi exploitation d'un même fond, partage de conceptions communes à tous les lettrés du Proche-Orient. A Babylone, les savants du royaume de Juda ont certainement discuté avec les érudits de Mésopotamie et comparé leurs conceptions du divin, du monde et de la société pour les approfondir.

  6. Voici le commentaire de l'Introduction à l'Ancien Testament, ed Labor Fides, p.128:

    (...) on a également relevé une certaine parenté entre la description du chaos primordial en Gn 1,1-2 et des notions cosmogonies egyptiennes. Cependant, la suite de Gn 1 paraît plus proche des concepts babyloniens d'une création par divisions et mandat de fonctionnement, à situer à mi-chemin entre Enuma elis et le récit abrégé que donne Bérose de la création du monde par Marduk de Babylone.

Erreurs de cet argument

  • Inconsistance de l'argument
  • Faux dilemme (prouver que les récits sont différents ne prouvent pas la véracité du récit biblique)

Liens externes

Voir aussi

Bibliographie

  • La Bible est née à Babylone Analyse des mythes mésopotamiens et leur relation avec la Bible.
  • La création et le déluge dans Suppléments aux Cahiers Évangile
  • Lorsque les dieux faisaient l'homme. Mythologie Mésopotamienne. J.Bottéro/ SN Kramer., Paris, 1989 [1]

Références

  1. Arrowup.png La Watchtower utilise régulièrement les légendes de déluge ou d'inondation peu importe l'époque de rédaction (période grecque, période galloise) et les éléments de la légende comme justification de la véracité biblique - voir par exemple le graphique p.327 du livre Étude perspicace des Écritures