Utilisateur:Henrique/Pourquoi devient-on Témoin de Jéhovah ?

De Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Examen des raisons spirituelles, psychologiques, sociologiques et historiques.

Critique

L'adhésion au jéhovisme se fait sur la base d'un rêve de paradis terrestre retrouvé dont le fondement n'est qu'une interprétation très discutable de certains passages de la Bible, coupés de leur contexte littéraire et historique. Cela ne constitue donc pas une alternative au monde réel, c'est une façon de se condamner soi-même à ne pas vivre réellement. C'est comme si une personne voulait se suicider, non parce qu'elle n'aime pas la vie en général, mais parce qu'elle n'aime pas cette vie, en espérant par exemple renaître dans une autre vie, meilleure à son idée. Au fond, un TJ est pareil : il préfère un rêve de vie à la vie réelle. Cette dernière impliquant d'assumer le monde tel qu'il est pour y agir. Au lieu de résoudre ses problèmes personnels qui font qu'il n'est pas heureux de vivre, il cherche un moyen de résoudre d'un coup tous ses problèmes en général sans avoir quoi que ce soit à faire pour affronter directement ses difficultés. Pour le TJ, cette solution générale sera le paradis "promis" par Jéhovah et se contenter d'annoncer au monde que ce monde va bientôt être détruit. Il croit ainsi qu'on peut vivre toute la vie comme un petit enfant, alors que le but de l'existence d'un homme, c'est de grandir et d'assumer à son tour virilement les difficultés de la vie en essayant de les résoudre dans la mesure de ses moyens.

Et prenons un peu son rêve. Dieu aurait d'abord fait un monde, mais ce monde n'étant pas celui qu'il voulait, il aurait à le refaire ? Mais comment un Dieu parfait pourrait-il créer quelque chose d'imparfait ? Et si comme le disent les TJ, c'est à cause des mauvais choix de Lucifer et d'Adam qu'il y a du mal dans le monde, ce serait au fond la liberté qui serait une mauvaise chose : ayant pu choisir entre le bien et le mal, Lucifer devenant par la suite Satan, ou Adam ont pu introduire dans le monde de l'imperfection ? Mais dans le paradis dont il rêve, suffira-t-il que Satan soit détruit pour qu'il n'y ait plus de liberté, c'est-à-dire de possibilité d'introduire du mal dans le monde ? Puisque les anges comme Lucifer avaient manifestement un libre arbitre, rien n'empêche qu'il n'y en ait d'autres par la suite et que toute l'histoire recommence à nouveau... Belle sécurité définitive que voilà !

Ou alors les TJ espèrent que dans leur paradis il n'y aura plus de liberté. Mais au fond, n'est-ce pas ce qui définit le Témoin de Jéhovah en général : une personne qui a peur de la liberté et qui souhaite vivre en esclave, au service d'une volonté extérieure pour ne pas avoir à faire l'effort de prendre des décisions par soi-même ? Un esclave, c'est-à-dire au fond quelqu'un d'inutile à soi-même et d'inutile au monde mais qui n'a au moins pas à souffrir de faire l'effort de vouloir par soi-même ?

Aiment-ils la liberté avec toutes les difficultés qu'elle implique en fait ? Ils croient manifestement qu'on peut être heureux en n'assumant pas sa condition d'être libre, en choisissant de ne plus choisir. C'est comme croire qu'un léopard peut être heureux dans une cage où pourtant on lui apporte de la nourriture et des soins tous les jours.

Pareil au poussin, le Témoin de Jéhovah est quelqu'un qui a besoin d'être enfermé dans une coquille le protégeant d'un monde pour lequel il ne se sent pas fait. La liberté est un danger pour lui. Mais s'il ne vient pas un moment où le poussin brise sa coquille pour aller dans le monde, il meure. A terme l'absence de liberté est un danger pour l'être qui vit.