Prédictions pour 1914

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : Navigation, rechercher

La Société Watch Tower a fréquemment prétendu, dans ses publications, que les prédictions qu'elle avait formulées au sujet de l'année 1914, et les événements qui sont arrivés cette année-là, constituaient la preuve irréfutable qu'elle bénéficiait de l'esprit saint de Dieu. Ce point de vue est d'ailleurs celui qui est entretenu au sein de la communauté des Témoins de Jéhovah actuels qui, bien souvent, ignorent ce qui était vraiment attendu pour cette date. Or, il s'avère que Charles Taze Russell avait formulé de nombreuses prédictions pour 1914, et qu'en réalité aucune d'entre elles ne s'est accomplie cette année-là ni n'est d'ailleurs en harmonie avec le dogme actuel.

Spéculations de Russell pour cette date

Dans son livre de 1903, Le Temps est proche, qui constituait le deuxième volume de la série de ce qui fut appelé plus tard Études dans les Écritures, Russell expliquait qu'il attendait sept événements pour 1914[1][2] (la traduction provient du site ctrussell.fr; le gras n'est pas dans l'original):

"Dans ce chapitre nous présentons les preuves bibliques démontrant que la fin complète des temps des nations, c'est-à-dire la fin de leur bail de domination expirera en 1914; cette date sera l'extrême limite des gouvernements d'hommes imparfaits. Par conséquent, si nous démontrons que ce fait est fermement appuyé par les Écritures, nous prouverons ainsi:
* 1/ Que le Royaume de Dieu pour lequel le Seigneur nous a enseignés à prier en disant : "Que ton règne vienne", aura obtenu à cette date l'autorité universelle et qu'il sera alors "suscité" ou fermement établi sur la terre [sur les ruines des institutions actuelles].
* 2/ Que celui à qui appartient le droit de prendre les rênes du gouvernement, sera alors présent comme le nouveau gouverneur de la terre, de plus, qu'il sera présent un temps assez long avant cette date; parce que c'est lui qui sera la cause directe du renversement de ces gouvernements des nations, en les brisant comme le vase d'un potier (Psaume 2:9; Apocalypse 2:27) et en établissant à leur place leur propre gouvernement de justice.
* 3/ Que peu de temps avant la date de 1914, le dernier membre de l'Église de Christ, Église divinement reconnue comme "la sacrificature royale", l'épouse de Christ, sera glorifié avec le chef, sa tête: ceux qui en sont réellement membres régneront avec Christ, seront les cohéritiers avec lui de son royaume, qui ne peut être réellement "suscité" sans la présence de tous ses membres.
* 4/ Que Jérusalem, à partir de ce temps-là, ne sera plus foulée aux pieds par les nations, mais sera relevée de la poussière de la disgrâce divine, parce que les temps des nations seront accomplis.
* 5/ Que l'aveuglement d'Israël aura commencé à disparaître à cette date et même avant, parce que leur "aveuglement partiel" doit se continuer jusqu'à ce que "la plénitude des nations soit entrée" (Romains 11:25), ou en d'autres termes, jusqu'à ce que le nombre total de ceux des nations qui doivent composer l'épouse de Christ, soit entièrement choisi.
* 6/ Que le grand « temps de détresse, tel qu'il n'y en a point eu depuis qu'il existe une nation », atteindra son apogée et sa fin à cette date; et qu'alors les hommes auront appris à se tenir tranquilles et à reconnaître que Jéhovah est Dieu et qu'il veut être exalté sur la terre (Psaume 46:10). L'état de choses décrit en langage symbolique par les flots de la mer se soulevant, la terre se fondant, les montagnes chancelant et les cieux en feu, sera passé àce moment-là et "les nouveaux cieux et la nouvelle terre" avec leurs paisibles bénédictions commenceront à être reconnus de l'humanité abattue par la détresse; - l'Oint du Seigneur et sa juste et légitime autorité seront reconnus, d'abord par une troupe d'enfants de Dieu, pendant qu'ils traverseront la grande tribulation; c'est la classe représentée par m et t sur la carte des âges du volume 1er (pour son explication, vol. 1er, p. 265-268); ensuite, tout à la fin du temps de détresse, par Israël selon la chair, et enfin par tout le genre humain.
* 7/ Qu'avant cette date, le Royaume de Dieu, organisé en puissance, sera sur la terre; qu'il aura frappé et écrasé la statue des nations gentils (Daniel 2:34); qu'il aura consumé entièrement le pouvoir de ces rois. Son propre pouvoir et sa domination seront établis au fur et à mesure que par ses instruments et par ses influences diverses, il écrasera et dispersera les autorités qui existent, civiles et ecclésiastiques, le fer et l’argile."

Comparaison avec le dogme actuel

Voici une comparaison entre ce que Russell attendait pour cette date et le point de vue actuel des Témoins de Jéhovah:

# Ce que Russell attendait pour 1914 Comparaison avec le dogme actuel
1 Le royaume de Dieu, censé avoir été déjà établi aux cieux en 1878, allait être établi sur la terre. Non.png PROPHÉTIE NON CONFORME AU DOGME ACTUEL: Le Royaume est désormais censé avoir été établi en 1914 et dans les cieux.
2 Le Christ serait déjà présent pendant un temps assez long avant 1914 (depuis 1874). Non.png PROPHÉTIE NON CONFORME AU DOGME ACTUEL: La Seconde venue du Christ est désormais fixée à 1914, pas avant.
3 Même avant cette date, tous les membres oints seraient glorifiés et règneraient avec Christ. Non.png PROPHÉTIE NON CONFORME AU DOGME ACTUEL: Les oints morts au cours des siècles sont désormais censés avoir été ressuscités en 1918, et un certain nombre d'entre eux sont toujours sur terre.
4 Jérusalem ne serait plus foulée aux pieds des nations. Non.png PROPHÉTIE NON CONFORME AU DOGME ACTUEL: Russell, qui était sioniste, pensait à la Jérusalem terrestre.
5 Le nombre total de ceux des nations qui devaient composer l'épouse de Christ devait être atteint. Non.png PROPHÉTIE NON CONFORME AU DOGME ACTUEL: Cette date fut ultérieurement remplacée par 1935, puis abandonnée en 2007.
6 La grand temps de détresse allait atteindre son apogée et prendre fin à ce moment-là. Non.png PROPHÉTIE NON CONFORME AU DOGME ACTUEL: 1914 est désormais considérée, non la fin du temps de la détresse, mais son commencement; en outre, Russell n'avait pas du tout prédit le début de la Première Guerre Mondiale.
7 Même avant cette date, les gouvernements humains seraient écrasés, puisque 1914 était considérée comme date butoir de la domination humaine. Non.png PROPHÉTIE NON CONFORME AU DOGME ACTUEL: Cette attente est toujours en vigueur, des décennies plus tard.

Présentation dans les publications jéhovistes

La Watch Tower n'a jamais admis que ces prédictions se sont révélées intégralement fausses, mais s'est efforcée de faire croire que, s'il y eut quelques attentes erronées, tout n'était pas inexact pour autant. Pour laisser une fausse impression dans l'esprit du lecteur, elle n'a pas hésité à citer à de multiples reprises la Tour de Garde de mars 1880, et ceci alors que la citation, tronquée, ne permet pas au lecteur de se rendre compte des réelles attentes des Étudiants de la Bible au sujet de 1914.

Publication Extrait Commentaire
L'Âge d'Or, 13 février 1924, p. 306[3] Le rédacteur estime qu'il ne peut pas, pour des raisons pratiques, reproduire tout ce qui avait été produit au sujet de 1914, et se contente d'affirmer: "Il n'est pas du tout vrai que nos 'attentes concernant cette date [1914] ont manqué de se réaliser"". Au vue des prédictions faites par Russell concernant 1914 (voir ci-dessus), trouvez-vous cette affirmation pertinente?
Du paradis perdu au paradis reconquis, 1958, p. 170[4] "Dans le magazine La Tour de Garde de mars 1880, ils disaient: "'Les temps des Gentils' finissent en 1914, et le royaume des cieux n'aura pas les pleins pouvoirs avant cette date". De toutes les peuples, seuls les témoins ont signalé 1914 comme l'année au cours de laquelle le royaume de Dieu devait être pleinement mis en place dans le ciel". Cette citation de La Tour de Garde de mars 1880 à été citée à de multiples reprises: La Tour de Garde (anglais), 1952, pp. 260,261; La Tour de Garde (anglais), 1er août 1971, p. 468; La Tour de Garde (anglais), 1er juin 1973, p. 402; La Tour de Garde (anglais), 1er avril 1984, pp. 6,16; La Tour de Garde (anglais), 15 avril 1984, p. 3; La Tour de Garde (anglais), 1er décembre 1984, p. 16; Réveillez-vous!, 22 octobre 1989, p. 20.[3]

Or, les auteurs de ces lignes "oublient" de préciser que les Étudiants de la Bible de l'époque attendait l'établissement du Royaume sur terre, et non au ciel, puisque selon Russell, ceci s'était déjà produit en 1878! Il s'agit donc d'une relecture du passé afin de faire croire que le mouvement ne s'était pas trompé sur 1914...

You Will Be Done on Earth (anglais), 1958, p. 268[4] "À partir de 1877, le peuple de Jéhovah (...) déclara ouvertement dans ses publications que les temps des Gentils ou 'temps fixé des nations' prendrait fin en 1914. Cette année-là, le Royaume de Dieu serait pleinement établi dans les cieux."
Fin de la détresse mondiale, 1979, p. 135 "Par ailleurs, le reste des Israélites spirituels s'attendaient depuis des dizaines d’années, pour être plus précis depuis 1876, que les temps des Gentils prennent fin en automne 1914. Ils espéraient que le Royaume messianique de Dieu serait alors pleinement établi dans les cieux (...). Toutes leurs explications des Saintes Écritures allaient dans ce sens ou étaient adaptées à cette idée."
La Révélation: le grand dénouement est proche!, chap. 18, p. 105 "Charles Russell et les autres Étudiants de la Bible ont compris des dizaines d'années à l'avance que 1914 marquerait la fin des temps des Gentils, ou des temps fixés des nations (Luc 21:24). À cette époque, ils ne réalisaient certes pas pleinement ce que cette fin allait signifier, mais ils étaient convaincus que 1914 serait une date pivot dans l'histoire du monde, ce en quoi ils ne se sont pas trompés." L'apparente humilité ("ne réalisaient certes pas pleinement", "n'étaient pas absolument sûrs") est probablement due au fait que des auteurs (Raymond Franz, James Penton) avaient révélé dans leurs ouvrages les véritables attentes de Russell pour 1914. De plus, on peut constater que les deux références se contentent de préciser que 1914 était une date importante pour les Étudiants de la Bible, mais se garde bien de rapporter textuellement toutes les prédictions de Russell.

Au sujet du deuxième extrait, l'auteur d'une importante étude sur la date de destruction de Jérusalem, Carl Olof Jonsson, déclara: "Bien que certaines des prédictions soient brièvement mentionnées [dans le livre Prédicateurs], la Société évite soigneusement de les nommer "prédictions" ou "prophéties". Russell et ses associés n'ont jamais "prédit" quoi que ce soit, n'ont jamais clamé présenter des "preuves" ou la "vérité établie". Ils ont juste "pensé", "suggéré", "attendu", et "sincèrement espéré" que ceci ou cela "pourrait" arrivé, mais qu'ils "n'en étaient pas complètement sûrs". Ainsi, les prédictions sont enveloppées dans un langage qui masque complètement la vraie nature du message agressif du Jugement dernier proclamé au monde par les Étudiants de la Bible internationaux pendant plus d'un quart de siècle avant 1914. Déguiser ces prédictions présomptueuses dans de tels mots et phrases vagues et modestes, rend, bien sûr, plus facile à admettre 'humblement' qu'elles ont échoué".[5]

Les Témoins de Jéhovah: Prédicateurs du Royaume de Dieu, 1993, p. 135 "Puis, tout au début de la parution de La Tour de Garde, plusieurs numéros de ce périodique, par exemple ceux de décembre 1879 et de juillet 1880 (en anglais), ont présenté 1914 comme une année éminemment importante du point de vue des prophéties bibliques. En 1889, dans le tome II de L'Aurore du Millénium (série de livres appelée plus tard Études des Écritures), le chapitre 4 était entièrement consacré aux "temps des nations [des Gentils]". Mais que signifierait la fin des temps des Gentils? Les Étudiants de la Bible n'étaient pas absolument sûrs de ce qui se passerait."

Commentaires

Plusieurs commentateurs qui se sont livrés à de profondes études sur ce sujet notent que la Watch Tower opère une relecture de son passé afin de donner l'impression qu'elle est dirigée par l'esprit saint de Dieu.

Par exemple, Raymond Franz, ancien membre du Collège Central, fit cette remarque: "Peu de Témoins ont aujourd'hui une quelconque notion de l'ampleur des affirmations présentées pour cette année [1914] ou le fait que pas un seul des sept points originaux ne s'accomplit comme indiqué. Ces attentes reçoivent maintenant seulement la plus brève mention dans les publications de la Société; certaines sont totalement passées sous silence".[6] De même, l'auteur d'une étude sur les attentes prophétiques de l'organisation, Robert Crompton, écrivit: "Alors que la future génération d'adhérents à la Watch Tower en est venue à considérer les prédictions de Russell comme s'étant grandement réalisées, lui et ses contemporains firent face à des difficultés considérables lorsqu'ils tentèrent d'interpréter l'actualité à la lumière de ce qu'ils avaient prévu".[7]

De même, Carl Olof Jonsson établit le constat suivant: "Bien qu'il y eut un certain nombre de prédictions dans les publications de la Watch Tower sur ce qui aurait lieu en 1914, aucune d'elles ne ressemblait à une prédiction concernant l'apparition d'une guerre mondiale pour cette année-là".[8] "Aucun de ces événements ne s'accomplit en 1914, comme Russell l'avait prédit. D'un autre côté, ce qui arriva, la guerre mondiale, ne peut pas être trouvée dans les prophéties de Russell."[9] Quant à l'auteur d'une étude sur l'historique de la Watch Tower, Alan Rogerson, il écrivit: "Malgré ce que les Témoins disent, Russell n'a pas cru que 1914 marquerait l'établissement du Royaume de Dieu dans les cieux (cela s'était produit en 1878) et il ne croyait certainement pas que 1914 serait suivie par une autre génération de conflits sans aucune intervention par Dieu".[10]

L'auteur critique Edmond Gruss fit remarquer 1/ qu'un article du World Magazine du 30 août 1914 — qui déclarait que les Étudiants de la Bible avaient annoncé 1914 — est très souvent cité par la Watch Tower, mais de façon incomplète afin de donner une fausse image des réelles attentes du mouvement concernant 1914; 2/ qu'avant Russell, la date de 1914 avait été prophétisée par d'autres personnes extérieures au mouvement des Étudiants de la Bible; 3/ que tout comme la Watch Tower, d'autres groupes, incluant les mormons et les adventistes, utilisent la réalisation supposée de leurs prophéties (notamment en rapport avec 1914) pour affirmer qu'ils sont dirigés par l'esprit saint de Dieu, argument qui n'a donc rien de pertinent puisque chaque groupe peut revendiquer la même chose (souvent après une révision de sa propre histoire).[11]

Le sociologue Regis Dericquebourg parle de "la déconvenue de 1914", précisant que "rien ne vint vérifier la prophétie" selon laquelle 1914 marquerait la fin des temps des Gentils et que "Russell n'a jamais identifié la guerre de 1914-1918 à la bataille d'Harmaguédon", ce qui lui fit perdre des adeptes.[12] Quant au sociologue italien Massimo Introvigne, il écrivit: "Depuis quelques années déjà [avant 1914], Russell se montrait réservé quant à la certitude absolue des prévisions relatives à l'année 1914. Toutefois, lorsqu['] éclata la Première guerre mondiale, il semble que l'exactitude de tout son calcul prophétique lui revint avec force à l'esprit. Contrairement à ce que soutient la littérature apologétique du jéhovisme actuel, dans les années précédents le conflit, Russell n'avait pas annoncé simplement de "grands événements" pour l'année 1914, mais avait affirmé que cette année-là précisément le présent ordre de choses s'achèverait [en italique dans l'original]."[13]

Voir aussi

Ressources sur le sujet

Références

  1. Arrowup.png Russell, Charles (1903) (français), Le Temps est proche, WTBTS, p. 73
  2. Arrowup.png Russell, Charles (1903) (français), Le Temps est proche, WTBTS, p. 74
  3. 3,0 et 3,1 Gruss, 2007, p. 89
  4. 4,0 et 4,1 Gruss, 2007, p. 81
  5. Arrowup.png Jonsson, Carl Olof (1998, 3è éd.) (anglais), Les Temps des Gentils reconsidérés, Atlanta: Comentary Press, pp. 70,71, cité par Gruss, 2007, p. 84
  6. Arrowup.png Franz, Raymond (1992), Crise de conscience, Atlanta: Commentary Press, p. 155
  7. Arrowup.png Crompton, Robert (1996) (anglais), Counting the Days to Armageddon, Cambridge: James Clarke & Co., p. 83 (ISBN 0227679393)
  8. Arrowup.png Jonsson, Carl Olof (1998, 3è éd.) (anglais), Les Temps des Gentils reconsidérés, Atlanta: Comentary Press, p. 63
  9. Arrowup.png Jonsson, Carl Olof; Herbst, Wolgang (1987) (anglais), Les Signes des derniers jours - Quand?, Atlanta: Commentary Press, p. 133
  10. Arrowup.png Rogerson, Alan (1969) (anglais), Millions Now Living Will Never Die, Londres: Constable, pp. 20,21
  11. Arrowup.png Gruss, 2007, pp. 84-89
  12. Arrowup.png Dericquebourg, Régis (septembre 1979), "Naissance d'un prophétisme en société industrielle. Rationalité de marché et économie du charisme. À propos de Charles Taze Russell", Mélanges de Science Religieuse, XXXVI, n°3. Consulté le 21 juin 2012
  13. Arrowup.png Introvigne, Massimo (1990, Les Témoins de Jéhovah, Éditions Fides, pp. 39,40 (ISBN 978-2-2040-4099-0)